mercredi 17 avril 2013

CRÉATION EN COURS


    Le Théâtre des grands Chemins présente:


    "MAR"



    création 2012/2013
     
    interprètes :Fabio Ezechiele Sforzini (acteur) et Sofie Sforzini (actrice) 
    mise en scène : Fabio Ezechiele et Sofie Sforzini 
    aide à la mise en scène : Céline Verdier 
    création musicale : Gilles Stroch et Claire Corbiere 
    musique interprétation : Fabio Ezechiele et Sofie Sforzini 
    lumière et régie générale : en cour






    video


    « Mar », c'est la mer, la mer qui symbolise l'inconscient dans son immensité. C'est aussi la source de toute vie, la mère originelle ou la mère nourricière. Dans ce sens, la mer est un symbole éminemment féminin : « La mar ». La mar est cet ensemble, cet inconscient qui est en nous, la mer dont nous sommes tous issus.
    Comme les eaux du liquide amniotique.


    Cette histoire tient à un fil. Que ce soit celui de la curieuse intimité qui relie la mer à l'homme, celui qui relie la vie à la mort, celui qui relie le conteur à l'histoire ; mais aussi le fil qui relie deux êtres dans l'amour. Ou encore le fil qui relie le public à son propre combat intime et héroïque avec les forces de la nature, et avec son âme.


    Ce spectacle regroupe une multitudes de thèmes fondamentaux propres à l’être humain, de toutes cultures confondues. C'est un récit universel qui parle de la nature profonde de l'homme, de courage, d'endurance, d'humilité.



    L'histoire résumée

    Sur une étendue de vieux draps, un désert blanc, un vieil homme est à la dérive, il regarde la mer tout autour comme s'il regardait dans un miroir. Le pêcheur accomplit des gestes vieux comme le monde, inscrits dans un langage qui se veut de tous les temps et pour tous les temps ; l'histoire ne quittera jamais ce ton. Depuis des semaines rien n'est venu mordre aux appâts de ses lignes, mais il ne désespère pas, aujourd'hui c'est le bon jour. A l'aube, il s'en va loin vers le large ; à midi, il ferre un gros poisson, du moins c'est ce qu'il croit. La lutte s'annonce âpre, car l’étrange animal évolue en profondeur et entraîne la barque ; les heures passent et la nuit sans que rien ne vienne interrompre cette course durant laquelle les deux adversaires donnent le meilleur d'eux-mêmes. La fatigue, le sommeil, les rêves et le cauchemars se confondent avec la réalité. Ils ne sont pas ennemis, mais tuer ou être tué est dans l'ordre naturel du monde de la mer.
    "Poisson, je t'aime bien et je te respecte. Je te respecte beaucoup. Mais j'aurai ta peau", murmure le vieux. Une seconde journée s'écoule cependant sans que se dessine une issue décisive et le vieux se prend d'admiration pour ce poisson, toujours invisible, qui fait saigner ses mains et l'oblige à garder sa volonté tendue à défaillir.
    En même temps la femme squelette attend au fond des eaux que quelqu’un vienne s'aventurer plus loin, et se perde dans les eaux interdites afin d'accomplir sa destinée.
    Au matin du troisième jour, le vieil homme parvient à capturer une créature aussi fabuleuse que les lions qui viennent parfois peupler ses rêves...

    Nos deux histoires finiront par se mêler et nos deux personnages par se rencontrer, chacun au bout du lien qui les unit dans ce dernier combat pour la vie






    Résidence au Théâtre dans les vignes (Couffoulens11)










    Rendez-vous, Résidences de création.


    Résidence adaptation
    Comme vous emoi (Montreuil)
    du 4 au 8 février 2013

    Résidence Création du décor
    Théâtre dans les vignes (Couffoulens 11)
    du 8 au 13 avril 2013
    Une présentation publique de la résidence aura lieu le vendredi12 avril à 18h30.

    Résidence travail d'objet et manipulation
    Comme vous emoi (Montreuil)
    du 7 au 18 mai 2013

    Residence assemblage des textes
    Limbrassac (Ariège)
    Octobre 2013

    Résidence actions et texte
    Théâtre Na Loba (Pennautier 11)
    du 28 octobre au 10 novembre 2013

    Sortie de création
    Théâtre des Termes, Saint Antonin Noble Val Asso. Même sans le train (Tarn)
    du 16 au 20 juin 2014


    REMERCIEMENTS:

    Nous remercions le Conseil Général de l'Aude, la Mairie de Carcassonne pour leur soutien ainsi que les directeurs et l’équipe du Théâtre dans les vignes pour leur accueil généreux et pour nous avoir mis à disposition leur beau théâtre pour la création de la scénographie.
    Nous remercions également tous nos partenaires de création (Comme vous emoi, Théâtre Na Loba) mais aussi ceux qui nous ont aidé et soutenus avec leurs précieux conseils et le public qui, avec ses retours chaleureux nous permet de persévérer dans la voie de l'art.



    mercredi 7 novembre 2012

    LA COMPAGNIE



    Direction artistique Fabio Ezechiele et Sofie Sforzini



    Le Théâtre des grands Chemins est une jeune compagnie de création de théâtre vivant.
    Elle regroupe des artistes qui ont une expérience d'une vingtaine d'années dans le domaine de la création et de la formation artistique.
    Notre art est un théâtre gestuel, acrobatique et tragi-comique; et nos histoires s'adressent à tout public, de tout âge et de toute culture.
    Du point de vue artistique, nous mettons l'accent sur la qualité dramaturgique et d'interprétation. les histoires qui nous tiennent à cœur sont abordées avec humour et poésie, puisant leurs racines dans l'observation du tissu social, de l'actualité et des relations humaines.


    CONTACT

    Théâtre des grands Chemins
    Le Causse
    81170 Saint Martin Laguepie
    Tel : +33 (0) 5 63 45 02 10
    Port: +33 (0)6 51 41 59 54
    Mail: theatredesgrandschemins@gmail.com


    FORMATION 2013

    Plus d'informations sur les contenus des stages:
    LE CHŒUR ET LE HÉROS
    CRÉER UNE SCÈNE
    LE CORPS DANS L'ESPACE

    Pour mieux connaitre notre projet pédagogique

    SPECTACLE: JUSTE UNE VALSE





    Histoire:

    Le scenario de Juste une valse est né en 2010.
    Totalement auto-financé, notre compagnie naissante décide de créer les premiers quinze minutes du spectacle afin d'en tester l'impacte dans les festivals de rue. Nous jouons cette première ébauche à Aurillac, Axe les termes et Terres de couleurs.
    Ces quinze/vingt minutes sont un succès, il seront présentés à Mimesis (Paris), à la ferme de Trielle et aussi au festivals Mimage (Ardèche), Lournand (Bourgogne) et Avril des clowns (Hérault).
    L'aboutissement du spectacle en sa version salle de la durée de environs 1 heure est prévu pour la saison 2014 sous réservé de l'obtention de financement.









    Juste une valse à Trielle 2012 (vidéo 15mn)


    1 PARTIE




    2 PARTIE